Home | Our news | Les Banques alimentaires du Québec répondent à plus de 2,2 millions de demandes par mois
Announcement
27 October 2022

Les Banques alimentaires du Québec répondent à plus de 2,2 millions de demandes par mois

Dévoilement du Bilan-Faim: En l’espace d’un an seulement, le nombre mensuel de demandes d’aide alimentaire auxquelles répond le réseau des Banques alimentaires du Québec a augmenté de 375 000, passant de près de 1,9 million à plus de 2,2 millions, soit une augmentation de 20%.

Le nombre de personnes aidées depuis la pandémie a explosé, alors que ce sont aujourd’hui 671 000 personnes, chaque mois, qui ont recours aux banques alimentaires, une augmentation de 33% depuis 2019.

C’est en effet ce que révèle le Bilan-Faim 2022 des Banques alimentaires du Québec, qui consolide les données socioéconomiques provenant de plus de 1 200 organismes desservis par le réseau. La situation est d’autant plus inquiétante avec l’inflation qui atteint des sommets et qui rajoute un fardeau sur les plus vulnérables.

Lire le Bilan-Faim 2022 Consulter la fiche résumé

Alors que l’on craint une prochaine récession, dont les effets viendraient s’ajouter aux difficultés causées par la pandémie et aux impacts de l’inflation, le réseau des Banques alimentaires du Québec aura assurément besoin d’un plus grand soutien du gouvernement.

Plusieurs banques alimentaires manquent de denrées

Le réseau se retrouve sous une forte pression face à la demande grandissante depuis deux ans et 62 % des organismes ont déclaré avoir manqué de denrées par leurs sources d’approvisionnement usuelles dans la dernière année. La grande majorité a dû se résoudre à faire des achats. Le réseau est doublement impacté : les organismes ont moins de denrées et les denrées coûtent plus cher.

On observe aussi, depuis 2019, une augmentation de 43 % des services de paniers de provisions et une hausse ahurissante de 138 % des portions livrées par les popotes roulantes, deux services qui ont augmenté de façon significative.

La faim en chiffres

  • Plus de 2,2 millions de demandes d’aide alimentaire chaque mois, une augmentation de 20 % depuis 2021 alors que l’on recensait près de 1,9 million de demandes.
  • 671 000 personnes qui ont recours au réseau des Banques alimentaires du Québec mensuellement en 2022, une augmentation de 9 % par rapport à 2021 et de 33% en comparaison à 2019.
  • 43 % d’augmentation des services de paniers de provisions (dépannage alimentaire) depuis 2019, un service qui a augmenté de façon significative depuis la pandémie.
  • 60 % des demandes pour les services de paniers de provisions proviennent de ménages dont la source principale de revenus est l’aide sociale, une pension de vieillesse ou l’assurance-emploi.
  • Une hausse de 25 % des demandes de paniers de provisions provenant de ménages dont la source principale de revenus est une pension de vieillesse a d’ailleurs été notée depuis 2019.
  • Une hausse de 37 % du nombre de travailleurs ayant recours aux paniers de provisions entre 2019 et 2022. De plus, 81 % des demandeurs de ces paniers au Québec sont locataires.

Notre réseau est présentement sous forte pression face à la demande grandissante. À l’approche d’une imminente récession qui se rajoute aux difficultés amenées par la pandémie et le contexte inflationniste, il est certain que nous aurons besoin d’appui pour pouvoir continuer d’aider ceux et celles qui en ont besoin. Aujourd’hui, on demande au gouvernement plus de soutien pour nous aider à nourrir les personnes vulnérables. On invite également les entreprises, les acteurs du secteur agroalimentaire et la population qui sont en mesure d’aider de le faire, en appuyant notre réseau avec des dons en denrées ou en argent.

–         Martin Munger, directeur général de Banques alimentaires du Québec.

Les visages de la faim

  • 34 % des bénéficiaires de l’aide alimentaire sont des enfants.
  • 41 % des demandeurs de dépannage alimentaire sont des personnes vivant seules.
  • 42 % des demandeurs de dépannage alimentaire sont des ménages avec des enfants.
    • De ce nombre, 18 % sont des ménages monoparentaux et 24 % sont des ménages biparentaux.

 

Pour tout renseignement :
Mélanie Bourcier
TACT
Cellulaire : 514 554-2635
mbourcier@tactconseil.ca