Informations pour les donateurs et donatrices

Votre générosité a un impact à travers la province. Les dons en argent et en denrées recueillis par Les Banques alimentaires du Québec (BAQ) sont redistribués selon une grille de partage équitable entre les membres du réseau. La petite part des dons financiers que nous gardons permet d’opérer les programmes nationaux qui bénéficient à nos membres et qui sont au cœur de notre mission (Système national de partage provincial, Programme de récupération en supermarchés, etc.).

BAQ est reconnu par l’Agence du revenu du Canada comme un organisme de bienfaisance enregistré.
Notre numéro d’enregistrement est 121134316RR0001.

En tout temps, si vous avez des questions sur votre don, n’hésitez pas à écrire à don@banquesalimentaires.org

Reçus pour les impôts

Si vous faites votre don en ligne sur notre site Internet, vous recevrez immédiatement votre reçu fiscal par courriel. Vous le trouverez sous le nom de « Simplyk », qui est la plateforme de dons que nous utilisons.

Si vous faites votre don autrement (par chèque, par téléphone, par transfert bancaire, etc.), veuillez nous accorder quelques semaines avant que nous puissions traiter et vous envoyer le reçu fiscal.

Crédit d’impôt pour les dons alimentaires

En tant qu’entreprise agroalimentaire, votre don de denrées pourrait être admissible à un crédit d’impôt.

Il nous fera plaisir de vous remettre un reçu comme preuve, à la demande. Le reçu reflètera la valeur marchande du don.

Politique de remboursement

Les dons ne sont pas remboursables.

Charte du donateur

Les Banques alimentaires du Québec s’engagent à respecter la Charte des droits du donateur, une référence au sein de l’industrie de la philanthropie.

Pour lire la Charte des droits du donateur complète :
Charte des droits du donateur – AFP Québec – Association des professionnels en philanthropie

 

« Nous déclarons que tout donateur a les droits suivants :

  • Être informé de la mission de l’organisme, de la façon dont elle entend utiliser les dons qui lui sont faits et de sa capacité de les utiliser effectivement pour les raisons pour lesquelles ils sont sollicités.
  • Être informé de l’identité des membres du conseil de direction de l’organisme et attendre de ce dernier qu’il fasse preuve de jugement et de prudence dans l’exercice de ses responsabilités.
  • Avoir accès aux derniers états financiers de l’organisme.
  • Avoir l’assurance que ses dons seront utilisés dans le but dans lequel ils sont faits.
  • Recevoir les remerciements et la reconnaissance appropriés.
  • Avoir l’assurance que l’information concernant ses dons sera traitée avec le respect et la confidentialité prévus par la loi.
  • S’attendre à ce que toutes les relations avec les personnes représentant les organismes auxquels il s’intéresse soient professionnelles.
  • Savoir si ceux qui le sollicitent sont des bénévoles, des employés de l’organisme ou des solliciteurs sous contrat.
  • Avoir la possibilité de faire retirer son nom des listes d’envoi qu’un organisme peut vouloir communiquer à d’autres.
  • Se sentir libre de poser des questions quand il fait un don et recevoir promptement des réponses véridiques et franches. »