Home | Our news | Lutte contre l’insécurité alimentaire et réduction du gaspillage alimentaire : Québec accorde 3 millions de dollars supplémentaires aux Banques alimentaires du Québec
Announcement
23 June 2022

Lutte contre l’insécurité alimentaire et réduction du gaspillage alimentaire : Québec accorde 3 millions de dollars supplémentaires aux Banques alimentaires du Québec

Présents sur la photo: Daniel Tremblay, vice-président du CA de BAQ, Shirley Dorismond, députée de Marie-Victorin, Dany Hétu, DG de Moisson Rive-Sud, Martin Munger, DG de Banques alimentaires du Québec et André Lamontagne, ministre
Présents sur la photo: Daniel Tremblay, vice-président du CA de BAQ, Shirley Dorismond, députée de Marie-Victorin, Dany Hétu, DG de Moisson Rive-Sud, Martin Munger, DG des Banques alimentaires du Québec et André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, annonce l’octroi aux Banques alimentaires du Québec d’une aide financière additionnelle pouvant atteindre 3 millions de dollars afin que l’organisme puisse poursuivre son plan de développement des infrastructures alimentaires partout au Québec.

Rappelons que l’organisme s’était vu octroyer un premier montant de 3 millions de dollars en décembre dernier afin de mettre en place un nouveau programme d’aide financière qui soutient les investissements et les besoins en infrastructures. Ce premier montant a généré 23 millions de dollars d’investissements avec 16 projets dans différentes régions.

Le renouvellement de l’appui du gouvernement à ce programme vise à soutenir les 19 Moissons et 13 organismes associés dans leurs projets d’achats d’équipement (réfrigération et congélation) ou de construction (réaménagements, agrandissement de locaux ou de sites d’entreposage). Ainsi, les membres des Banques alimentaires du Québec auront une capacité accrue de transformer et de distribuer des denrées auprès des bénéficiaires. En plus de lutter contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté, le réseau contribuera à la réduction du gaspillage alimentaire, deux objectifs qui figurent parmi les priorités du gouvernement.

Ces montants s’ajoutent également à l’attribution, le 17 juin dernier, d’un montant de 2 millions de dollars à l’organisme en raison de l’augmentation des demandes d’aide alimentaire, lui permettant ainsi de faire l’achat de denrées qui seront distribuées dans l’ensemble de son réseau.

Une enveloppe de 3 millions de dollars avait été accordée à l’organisme en décembre dernier afin d’accompagner les membres du réseau. Le ministre a profité de l’annonce pour dévoiler quelques-uns des projets qui ont été réalisés à la suite de cette aide.

Citations

« La mission première des Banques alimentaires du Québec ne doit pas être fragilisée par des infrastructures insuffisantes ou déficientes. Le Québec doit pouvoir compter sur un réseau d’entraide solide pour soutenir les personnes vulnérables de notre société. Les Banques alimentaires jouent un rôle essentiel en matière d’aide alimentaire, particulièrement dans le contexte actuel. En plus d’être le dernier recours de milliers de citoyens, elles sont un maillon fort de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Notre gouvernement reconnaît leur valeur et contribue à la stabilité de leurs activités. »

M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« Le rôle de Moisson Rive-Sud à Longueuil est inestimable. Sa présence permet à de nombreuses familles de se nourrir adéquatement. Je me réjouis de l’investissement annoncé aujourd’hui par notre gouvernement. Avec les projets qui pourront prendre forme dans les différentes régions, davantage de personnes vulnérables pourront bénéficier des services des banques alimentaires. Une société qui peut compter sur un réseau d’entraide efficace dispose d’une richesse inestimable. Ainsi, on est gagnant collectivement en assurant les opérations du réseau des Banques alimentaires du Québec. »

Mme Shirley Dorismond, députée de Marie-Victorin

« Le renouvellement du Programme des infrastructures permettra aux membres des BAQ de conserver et de transformer plus d’aliments, et de les distribuer à 1 200 organismes qui aident chaque mois plus de 600 000 personnes vulnérables. Nous remercions le ministre Lamontagne et le MAPAQ pour leur confiance envers notre réseau! En cette période d’incertitude menée par l’inflation, nous remarquons qu’en plus de la hausse des demandes, les visages de la faim changent dans la province. De plus en plus de Québécois en emploi cognent à la porte de nos organismes affiliés. Cet appui renouvelé du gouvernement permettra à notre réseau de mieux répondre à cette demande qui atteint des niveaux jamais vus auparavant. »

M. Martin Munger, directeur général des Banques alimentaires du Québec (BAQ)